Accueil > Conduisez en toute sécurité avec Arval

Conduisez en toute sécurité avec Arval

Conduite sûre avec Arval!

Eco-conduite

Et si l'on changeait notre façon de conduire en optant pour une utilisation rationnelle de la voiture? Au fil des années, la technologie a fortement progressé. Cela implique un autre comportement au volant. Pour adopter un style de conduite responsable, Arval conseille de conduire selon les conseils de conduite écologique. Il s’agit d’un ensemble de conseils et astuces utiles qui vous permettront d’économiser jusqu’à 10% de carburant. Un bien pour l’environnement et moins de frais pour votre employeur!

Voici les principaux conseils de conduite écologique:

Conseil n° 1 – changer de vitesse sans monter dans les tours
Passez le rapport supérieur le plus tôt possible, soit entre 2.000 et 2.500 tours. Ce conseil vaut pour les voitures à essence comme pour les diesels.

Conseil n° 2 – « roue libre »
Vous voyez que vous allez devoir ralentir ou vous arrêter à des feux de signalisation? Alors, levez le pied au moment opportun et laissez la voiture poursuivre sur sa lancée.

Conseil n° 3 – rouler à 80 km/h en 5e
Roulez autant que possible à vitesse constante et à bas régime sur un rapport aussi élevé que possible.

Conseil n° 4 – pression de gonflage
Contrôlez la pression des pneus tous les mois.

Conseil n° 5 – anticipation
Regardez le plus loin possible devant vous afin de prévoir ce qui va se passer sur la route.

Conseil n° 6 – couper le moteur
Coupez votre moteur devant un pont relevé ou un passage à niveau fermé, dans un embouteillage, si vous allez chercher quelqu’un, etc. Quand vous redémarrez, faites-le sans mettre les gaz.

Conseil n° 7 – équipement de bord
Si possible, utilisez l’équipement de bord comme le compte-tours, le régulateur de vitesse ou l’ordinateur de bord.

Conseil n° 8 – évitez de consommer inutilement
Outre le type de voiture et votre style de conduite, une série d’autres facteurs déterminent votre consommation de carburant: votre vitesse, l’utilisation de divers équipements, la résistance de l’air et le poids embarqué. Soyez attentif à tous ces aspects.

Conduite sûre
 

Arval attache beaucoup d’importance à votre sécurité. Il est de notre devoir de garder votre voiture en excellent état afin que vous puissiez rouler en toute sécurité. Cependant, le conducteur que vous êtes doit également assumer ses responsabilités. Respectez les conseils suivants pour éviter une collision susceptible d’entraîner des dommages corporels:

Bouclez toujours votre ceinture
On pourrait croire que le port de la ceinture va de soi. Pourtant, une large part des automobilistes avouent rouler régulièrement sans avoir bouclé leur ceinture. La ceinture de sécurité vous maintient sur votre siège en cas de collision et diminue le risque de blessures.

Contrôlez régulièrement la pression de vos pneus
Quand vos pneus sont sous-gonflés, ils adhèrent moins bien à la route, la distance d’arrêt s’allonge et le risque de dérapage augmente. Contrôlez la pression de gonflage au moins une fois par mois Vous trouverez les pressions conseillées dans le manuel d’instruction de votre voiture. Votre voiture consommera aussi sensiblement moins si ses pneus sont correctement gonflés.

Maintenez une distance suffisante
Gardez une distance suffisante par rapport au véhicule qui vous précède. Ainsi, vous aurez le temps de réagir à des manœuvres de son conducteur ; s’il freine brusquement par exemple.

Evitez de téléphoner au volant
Beaucoup de véhicules sont aujourd’hui équipées d’un car-kit. Pourtant, son usage n’est pas sans danger non plus. Quand vous parlez au téléphone, vous êtes moins attentif à la circulation. Téléphonez de préférence de chez vous ou du bureau.

Adaptez votre style de conduite aux conditions climatiques
Modérez votre vitesse et doublez la distance de sécurité lorsqu’il y a du brouillard, de fortes averses ou dans toutes autres circonstances réduisant la visibilité. Pour cela, n’écrasez pas la pédale de frein, mais décélérez progressivement. Tenez autant que possible votre droite. En cas de nécessité, vous pourrez vous déporter vers la bande d’arrêt d’urgence ou la berne centrale.

Ne laissez pas traîner d’objets sur la plage arrière
Beaucoup de conducteurs se servent de la plage arrière pour y ranger toutes sortes d’objets non fixés (parapluie, plan de ville ou canette de boisson). Or, une collision ou un freinage brutal libérera des forces considérables qui transformeront ces objets apparemment inoffensifs en projectiles susceptibles d’occasionner de graves lésions.

Faites attention aux signaux routiers
Des panneaux disposés au-dessus et au bord de la chaussée vous signalent des situations particulières. Par exemple, une bretelle d’accès fort courte, la possibilité de passage, ou encore une modification locale de la vitesse maximale autorisée. Adaptez immédiatement votre style de conduite lorsque vous voyez ces panneaux.

Planifiez votre itinéraire
En déterminant votre parcours à l’avance, vous évitez de devoir braquer votre attention sur la recherche de la bonne route. Vous pourrez ainsi mieux vous concentrer sur le trafic et ne devrez pas exécuter de manœuvres imprévues.

Veillez à emporter un marteau de secours dans la voiture
La plupart des voitures sont équipées de vitres électriques. Or, celles-ci refusent souvent de fonctionner quand la voiture est tombée à l’eau. Arval vous conseille dès lors de placer un marteau de secours dans votre véhicule. Il vous permettra de briser la vitre en cas d’urgence et de quitter votre véhicule sans risque.

Portez un gilet de sécurité réfléchissant
Pour améliorer la sécurité, le port du gilet de sécurité réfléchissant est obligatoire pour un conducteur quittant son véhicule en panne, ou lorsque ce dernier est impliqué dans un accident. Il sera ainsi visible jusqu’à environ 300 mètres. Le port du gilet de sécurité ne sera pas obligatoire pour les passagers. Ceux-ci seront en effet les mieux protégés en se plaçant à une certaine distance derrière le rail de protection. Cette obligation est introduite sous forme d'une règle de comportement, même si l'utilisation de cette veste suppose nécessairement que le conducteur en dispose d'une dans son véhicule.

Pneus hiver et chaînes
 

Pneus hiver
En général, les pneus hiver ne sont pas obligatoires dans les pays alpins. Il est toutefois obligatoire de disposer de chaînes et de les monter en cas de signalisation routière. Les pneus doivent être adaptés aux conditions atmosphériques. De ce fait, les pneus hiver ne sont obligatoires qu’en cas de neige. Renseignez-vous donc à l’avance quant aux prévisions météorologiques et si nécessaire, placez à temps des pneus hiver ou des pneus “all-season”.

En Allemagne, vous risquez une contravention de EUR 20,00 lorsque vos pneus ne sont pas adaptés. Si de surcroît, vous gênez la circulation, alors s’ajouteront EUR 40,00 à cette somme. Lors d’un accident, l’utilisation de pneus non adaptés peut mener à la coresponsabilité. Ceci est également valable si l’on roule par temps de pluie avec des pneus trop lisses.

> Pour plus d'infos, cliquez ici

Chaînes
L’utilisation de pneus cloutés et de chaînes est réglementée dans la plupart des pays, et est signalée ici et là par des panneaux de circulation spécifiques.

Tableau récapitulatif

Pays

Pneus hiver

Chaînes antidérapantes

Allemagne

Pneus hiver ou « toutes saisons » en cas de neige vivement recommandés.

Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc.

Autriche

Obligatoires du 1/11 au 15/4 sur route enneigée ou verglacée. Sculpture minimale de 4 mm pour structure radiale et 5 mm pour structure diagonale.

Entre le 1/11 au 15/4, peuvent remplacer les pneus hiver sur les routes entièrement recouvertes de glace ou neige. Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc. Pour tout long trajet effectué avec pneus été, présence de chaînes dans le coffre obligatoire.

Espagne

Pas obligatoires

Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc.

France

Aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc, complété par une mention « pneus neige admis », les pneus hiver peuvent remplacer les chaînes.

Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc.

Italie

Obligatoires au Val d’Aoste du 15/10 au 15/4. Alternative : chaînes antidérapantes dans le coffre.

Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc. Alternative : des pneus neiges sont aussi acceptés.

Luxembourg

Obligatoires depuis 10/2012 en cas de conditions météorologiques hivernales (verglas, neige, plaque de glace, ...)

Jamais obligatoires.

République Tchèque

Obligatoires du 1/11 au 30/4 aux endroits signalés par des panneaux « équipement hiver obligatoire ».

Obligatoires aux endroits signalés par un panneau de signalisation ad hoc.

                        

 

Crochet d'attelage ou attache-remorque

Informations utiles pour les crochets d'attelage ou attaches-remorques de moins de 750 kg:

Contrôle technique

 

Quand Lors de l'installation de l'attache-remorque
Par qui? Par l'installateur
Et ensuite Après 4 ans, en même temps que le véhicule.

 

Assurance

L'attache-remorque ou crochet d'attelage est:

  • couvert par l'assurance RC et la protection juridique du véhicule
  • couvert même si la remorque n'est pas attachée au véhicule.

La remorque a le même numéro de plaque que le véhicule.

 

Informations utiles pour les crochets d'attelage ou attaches-remorques de plus de 750 kg:

 

Quand? Lors de l'installation de l'attache-remarque
Par qui? Par l'installateur
Et ensuite? Chaque année


 

Assurance

Assurance complémentaire obligatoire à prendre pour la remorque.
Remarques:

  • pas obligatoirement dans la même compagnie d'assurance mais c'est préférable
  • en tant que conducteur d'un véhicule d'Arval, vous pouvez bénéficier de tarifs avantageux.

 

En cas d'accident:

  • si la remorque est attachée au véhicule, c'est l'assurance du véhicule qui couvre les frais
  • si la remorque n'est pas attachée, c'est l'assurance complémentaire de la remorque qui couvre les frais

La remorque dispose d'un numéro spécial.

Attention! Si l'attache-remorque ou crochet d'attelage n'est pas mentionné chez Arval, l'assurance peut décider de ne pas couvrir les accidents éventuels.

Rouler à l'étranger

Un voyage à l’étranger exige un surcroît d’attention. Non seulement en raison de la longueur du trajet, mais aussi parce que chaque pays a sa propre réglementation. L’essentiel est de bien se préparer.

Pression des pneus
Vous prévoyez de partir pour un long voyage ? Votre voiture est fort chargée ? Vérifiez la pression des pneus avant le départ. La conduite de votre véhicule en sera plus confortable, plus économique et plus sûre. Vous trouverez les pressions conseillées dans le manuel d’instruction de votre voiture.

Niveau d’huile, liquide de refroidissement et de lave-vitre
Avant le départ, vérifiez le niveau d’huile, le niveau des liquides du lave-glace et du réfrigérant. Vérifiez le niveau d’huile tous les 500 km et emportez avec vous un bidon d’huile de réserve dans votre coffre.

Carte verte
Veillez à ce que les pays où vous vous rendez soient indiqués sur la carte verte qui se trouve dans votre carnet de bord. Veillez à toujours emporter la carte verte en voyage.

Autorisation de circuler
Si le conducteur d’un véhicule de leasing veut quitter l’Union européenne ou souhaite circuler dans les zones internationales des gares, ports ou aéroports, il doit simplement faire une demande d’attestation à Arval, qu’il recevra gratuitement quelques jours plus tard.
Chaque attestation correspond à un seul voyage, limité dans le temps. Une nouvelle attestation est donc nécessaire pour tout nouveau voyage.
Il est important de savoir que la non-possession de cette autorisation de circuler peut mener à la confiscation du véhicule par les instances compétentes.  

Si vous partez en Allemagne, n'oubliez pas votre "Umweltsticker" ou éco-vignette

 

Et si vous partez en France, n'oubliez pas de vérifier que votre avertisseur de radars est bien conforme à la législation française.

Accessoires obligatoires
 

Dans un certain nombre de pays, les automobilistes doivent être en possession d’un triangle de danger (de présignalisation), d’une trousse de secours et/ou d’une veste de sécurité. Cette obligation ne s’applique aux touristes que dans certains cas. Vous trouverez ci-dessous un tableau reprenant les accessoires obligatoires par pays:

 

 

 

 

 

Extincteur

Triangle de présignalisation

Trousse de secours

       

Allemagne

pas obligatoire

obligatoire

obligatoire

       

France

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Italie

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Luxembourg

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Autriche

pas obligatoire

obligatoire

obligatoire

       

Portugal

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Espagne

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Royaume-Uni

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

Suisse

pas obligatoire

obligatoire

pas obligatoire

       

 

 Levez le pied !
 

Une vitesse excessive est logiquement punie en Belgique tout comme dans l’ensemble des pays européens. Toutefois, les limitations de vitesses ne sont pas les mêmes dans tous les pays. Voici un récapitulatif des vitesses maximales auxquelles vous pouvez rouler chez nos voisins :

 km/h

 

 

 En agglomération

Sur routes nationales 

Sur autoroutes 

   

Allemagne 

50

100

130

   

France

50

90 ou 110

130

   

Italie

50

90 ou 110

130

   

Luxembourg

50

90

130

   

Autriche

50

100

130

   

Portugal

50

90 ou 100

120

   

Espagne

50

90 ou 100

120

   

Royaume-Uni

48

96 ou 112

112

   

 

Rouler en hiver

Chaque année, lorsque l’hiver pointe son nez, tout le monde craint les intempéries et les chaussées glissantes. Pourtant, quelques bons réflexes peuvent vous aider à passer un hiver en toute sécurité. Voici quelques conseils pour passer l’hiver serein :

La conduite

Au volant, redoublez de vigilance par conditions difficiles. Préférez les manœuvres en douceur aux mouvements brusques.
Dans les virages, l’action sur le volant doit être souple et constante. Si l’arrière de votre véhicule se dérobe, au volant d’une voiture à traction, accélérez doucement pour rétablir l’équilibre ; au volant d’une voiture à propulsion, débrayez, lâchez la pédale d’accélération et contre-braquez. La règle d’or : regardez toujours dans la direction vers laquelle vous voulez vous diriger.
Lors du freinage, n’hésitez pas à utiliser le frein moteur qui vous aidera à éviter les dérapages. Lors de ceux-ci, vous n’avez plus le contrôle de votre véhicule ; pour regagner de l’adhérence, relâchez la pédale de frein puis freinez à nouveau. Sachez qu’une chaussée humide sera deux fois plus glissante qu’une chaussée sèche, une chaussée enneigée le sera quatre fois plus et une chaussée verglacée le sera huit fois plus !
Dans les côtes, si vous patinez, passez la vitesse supérieure. La force de traction ou de propulsion exercée sur les roues s’en verra diminuée, ce qui augmentera l’adhérence de votre véhicule.

Les pneus

Le bon gonflage des pneus est prépondérant par temps froid. En effet, plus la température est basse, plus la pression mesurée est faible. Il faut donc ajouter, à froid, 0,2 bar de pression par rapport à la pression indiquée.
L’utilisation de pneus hiver peut s’avérer très utile. Pour plus d’informations à ce sujet, rendez-vous sur la partie dédiée aux pneus hiver de notre site.

L’entretien du véhicule

La règle d’or en hiver comme en été est d’avoir une bonne visibilité. N’hésitez donc pas à laver régulièrement votre véhicule. De plus, un véhicule sale sera plus vite victime du gel. Il faut également savoir que le sel d’épandage est très corrosif pour votre carrosserie.
Nous vous conseillons également :

  • d’utiliser du produit de lave-glaces prévu pour des températures allant jusqu’à -30°
  • de surveiller l’état de votre batterie
  • de traiter le caoutchouc de vos portières avec une graisse adéquate afin d’éviter le gel de celles-ci.

L’équipement indispensable

Voici l’équipement qui pourra vous être grandement utile durant les périodes de grand froid :

  • un gratte-glace
  • une bombe de dégivrage des serrures
  • une ou plusieurs couvertures en cas de panne.

Bon à savoir

  • Evitez de mettre le frein à main en cas de grand froid. Le gel risquerait de paralyser celui-ci. Enclenchez de préférence une vitesse.
  • Vérifiez que vos essuies glaces ne soient pas gelés sur votre pare-brise avant de les actionner sous peine de risquer d’endommager le moteur de ceux-ci.
  • Ne mettez pas de journal sur votre pare-brise pour éviter que celui-ci ne givre durant la nuit. Il risquerait de s’humidifier avant de geler et donc de coller sur votre pare-brise. Un morceau de carton fera parfaitement l’affaire.